Notes


Matches 201 to 250 of 674

      «Prev 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 14» Next»

 #   Notes   Linked to 
201 fut tué à la Place du Jeu de Balle lors de l'attaque du village par des
étrangers. 
Leclef, Jean-Joseph (I446)
 
202 ging met haar vader tot den R. K. godsdienst over de Haert, Joanna Barbara (I5558)
 
203 Grand patriote, condamné à mort par les
Allemands lors de la guerre 1914 ? 1918,
il se range aux côtés des Alliés en se
faisant membre des services secrets de
renseignements durant la Seconde Guerre
mondiale. Il transforme l?église de Hotton
en lieu de résistance morale à l?occupant
(voir épisodes et anecdotes ci-dessous).
Le 9 septembre 1944, les Allemands font
exploser le pont, incendient l?église et les
bâtiments voisins, ainsi que le presbytère
situé alors dans la Strée (actuelle rue
Emile Parfonry). La vie paroissiale ne
s?interrompt pas pour autant et les offices
se célèbrent dans une chapelle provisoire,
rue du Batty, et ce, durant 15 ans, jusqu?à
l?inauguration de la nouvelle église Notre
Dame de la Consolation.
A la fin de la guerre, le Curé Marquet dont
le presbytère a été dévasté, vit un peu en
nomade et est accueilli tantôt chez l?un,
tantôt chez l?autre.
Sa santé décline et un successeur, l?Abbé
Focant, est désigné pour le remplacer dans
la paroisse de Hotton. Le 15 septembre
1946, il prononce son dernier sermon lors
d?une cérémonie d?adieux organisée avant
son départ pour la cure de Durbuy où il
décède peu de temps après.
?Episodes et anecdotes sous le pastorat
de l?Abbé Marquet
? En 1929, il organise un grand congrès
eucharistique sur l?Oneux, qui
rassembla une foule considérable.
? Pendant la seconde guerre mondiale,
le maître-autel de l?église est
transformé en monument patriotique :
portraits photographiques des soldats
hottonnais que les Allemands ont
capturés au cours de la campagne de
mai 1940.
? Drapeau belge suspendu sur la façade
de l?église
? marque de défi et de résistance
que l?Occupant fera enlever.
? Au printemps 1944, les funérailles
d?Ulysse Antoine, ancien combattant
de 1914 ? 1918, revêtent un caractère
de véritable cérémonie patriotique
organisée par l?Abbé Marquet, à tel
point que les Allemands adressent
une protestation officielle aux autorités
civiles et religieuses de l?époque.
 
Marquet, Edmond (I1147)
 
204 had een bastaard: Hieronimus Arnd de Raet, raad van de Hertog van Beieren, stierf ongehuwd de Raet, Noe (I5357)
 
205 henry.bechet@win.be Bechet, Henri (I1849)
 
206 Hij deed zijn plechtige communie in het college der Jesuiëten te turnhout. Hij was een oud-strijder 14-18 en vernam het overlijden van zijn moeder (in 1916) pas na de oorlog. Hermans, Emile Joseph François (I5666)
 
207 Hij woonde toen in Zalt-Bommel Family F433
 
208 http://archives.lesoir.be/c-etait-au-temps-ou-bruxelles-inventait-xvii-et-fin-jac_t-19990823-Z0H5A1.html Jacqmotte, Henri (I7956)
 
209 http://biblio.universitedesfemmes.be:8080/Record.htm?idlist=16&record=19102678124919208509 Jacqmotte, Ferdinand (I16482)
 
210 http://home.planet.nl/~donge083/donstm/hz007417.htm ;

Arnold de Raedt Heer van der Voort, geboren rond 1617 (?), wonende te 's-Hertogenbosch.
Arnold was gehuwd met
Maria Isabella Vloots, geboren rond 1623 (?), wonende te 's-Hertogenbosch.
Uit dit huwelijk:
1 : Jan Baptist de Raedt Baron van der Voort, gedoopt te 's-Hertogenbosch op 8 januari 1649, wonende te Dongen, overleden aldaar op 4 december 1726, 77 jaar oud.
Jan was gehuwd met Justina Maria de Jongh van den Nieuwenhuysen, gedoopt te Dongen op 2 april 1664 (R.K.), wonende aldaar, overleden aldaar op 24 januari 1733, 68 jaar oud, dochter van Justus de Jongh van den Nieuwenhuyse en Maria Vloots. 
de Raet van der Voort, Baron Jean Baptiste (I970)
 
211 http://www.brusselnieuws.be/eten-drinken/de-kunst-van-het-koffiebranden-2 Jacqmotte, Henri (I7956)
 
212 http://www.lewage.be/d0042/g0000710.html#I44823 Van de Vyvere, Colette (I9598)
 
213 https://sepultures.marche.be/sepulture/s019  Meurquin, Anne-Marie THERESE (I8)
 
214 Huwelijkscontract bij notaris Dimartinelli te Louvain op 14/06/1872 Gescheiden op 15/05/1884 te Louvain. 1850- Family F3398
 
215 At least one living or private individual is linked to this note - Details withheld. Family F3314
 
216 At least one living or private individual is linked to this note - Details withheld. Family F3318
 
217 Il débuta chez son oncle Lambert au 13 rue de la Science. La pharmacie devint ensuite la pharmacie Renneboog Reding, Louis (I16049)
 
218 Il épousa à Luxembourg, paroisse St Nicolas, le 25.12.1775, Gertrude
MARTIN, décédée à Luxembourg, 21, rue de la Concorde, le 08.11.1806,
fille de Jean-Louis Martin, marchand, citoyen de Luxembourg, et de
Anne-Marie Krigsman.
Il fut admis au nombre des notaires par le conseil provincial du
Luxembourg le 20 janvier 1781. Il a exercé à Beaufort de 1781 à 1784. Il
exerça ensuite à Esch sur Süre entre 1785 et 1789. De 1790 à l'an IV il
fut notaire à Ettelbruck. Ensuite nous perdons sa trace: d'après l'acte
de décès de son épouse, il serait décédé en 1806, alors qu'en 1815, il
est dit dans l'acte de mariage de son fils, qu'il a résidé à Steinfort
jusqu'en octobre 1814, et qu'il est depuis sans domicile connu. Il
apparait comme témoin lors de la naissance de son petit-fils, Nicolas
Reding, le 17.02.1816, avec la mention 'ex-notaire'.
Il est certain que Nicolas Reding a vécu une période très agitée, qui
peut expliquer ses fréquents déménagements et surtout la période inconnue
de sa vie entre 1793 et 1837. A-t-il eu des difficultés avec le nouveau
régime? Son frère étant connu comme opposant au régime Napoléonien, il
n'a probablement pas été à même de solliciter des fonctions à
l'administration. Et le fait que son fils soit médecin aux armées n'a pas
du y changer grand'chose. Mais ce ne sont làque des hypothèses. Reste que
peu de temps après l'invasion française, Nicolas Reding a abandonné son
étude de notaire et que nous ignorons ce qu'il devint pendant les
quarante années qui suivent.
Il meurt à Arlon, le 01.02.1837, 'sans biens', veuf de Barbe Spranck. Son
fils refuse sa succession. Ils eurent au moins un fils 
Reding, Nicolas (I667)
 
219 Il établit entre autres les plans du collège Saint Jean Berchmans, à Anvers et gagna une médaille d'or à cette occasion. Louis Buisseret le construisit (et fit faillite).

Voir:
http://users.pandora.be/leopold.winckelmans/inscript/verklar7.htm 
Leclef, Julien Xavier EDMOND (I24)
 
220 Il fit les campagnes de 1813 et 1814 en BElgique, 1830 contre la, Hollande, 1831, 1832 1833 et 1839., Etats de service:, 1. France:, Admis à St Cyr le 19 mars 1813, sous-lieutenant au 51ième de ligne le 22, décembre 1813, démissionné le 18 octobre 1814., Duquesne, Charles François Joseph (écuyer) (I15846)
 
221 Il fit ses études et son noviciat chez les Jésuites de Luxembourg. Il entra à Saint-Hubert en 1775, où il fut principal du collège, et où il obtint, grâce à l’Abbé Spirlet, d’être dispensé du séminaire, et d’être ordonné prêtre le 2 mars 1776. Il demeure au collège comme principal jusqu’en août 1776, date de sa nomination à la cure de Bercheux
H fut nommé curé de Bercheux en 1781. lI fut écarté le 02.12.1806 par l’évèque de Metz à fa demande du préfet Lacoste, qui l’accusait de stévénisme . If fut arrêté à Luxembourg le 17.02.1810, et interdit par l’évèque le 29.12.1811. Soumis, il devint précepteur des enfants du baron Chartes de Tomaco à Sanem. Il meurt le 25.09.1815 à Arlon dans la maison de son beau-frère, Nicolas Huttert, mayeur de la ville d après avoir rédige son testament le 8 avril 1815 Dans ce testament, il lègue sa fortune, peu importante, à sa nièce Marie-Jeanne Reding (Que nous n’avons pu rattacher. Peut-être une fille de Nicolas Reding? Elle aurait épousé N.Conrardy), aux enfants de sa soeur Marie-Françoise d’Esch, et à son neveu, le docteur .Jean-Louis Reding, qu’il institue légataire universel. (Les autres héritiers n’héritent que l de certains de ses biens.) 
Reding, Jean Conrard (I950)
 
222 Il fit son apprentsissage chez le pharmacien Ernotte, rue royale 75-107, Reding, Lambert (I1052)
 
223 Il fut déporté en 1943 à Buchenwald et puis Dachau pour avoir participé dans un réseau faisant passer des juifs vers l'étranger. A la libération, il fut pris en charge par Arnold Tielemans qui le soigna et le sauva de toutes les maladies qu'il avait contr Leclef, Xavier (I2809)
 
224 il fut enmené en déportation comme prêtre insoumis Werbrouck, Joseph (I4960)
 
225 Il intervient comme parrain d'un des enants de Jean-Louis Reding en 1816et J-L Reding, son neveu, lui dédie sa thèse de médecine en 1807 Reding, Henri (I949)
 
226 Il meurt à Arlon, le 01.02.1837, “sans biens”, veuf de Barbe Spranck. Son fils refuse sa succession. Ils eurent au moins un fils: Jean-Louis Reding, Reding, Nicolas (I667)
 
227 Il obtint par arr. royal du 6 11 1928, autorisation pour lui et ses enfants d'ajouter à leur non celui de "de CAUWER" Gilbert de Cauwer, Philipe Paul Antoine Maximillien Jean Joseph Gislain (I16215)
 
228 Il quitta la Chine suite à la guerre Franco-chinoise qui venait d'éclater Fauvel, Albert (I6005)
 
229 Il rallia la France libre après l'armistice de 1940 Gué, Pierre (I6041)
 
230 Il s'engagea dans l'armée le même jour que son cousin par alliance Charles Reding, et devint également général-major,. Il était commandant de la province de Flandre Occidentale le 28 juin 1892 alors que son cousin était commandant de la province de Limbourg. Le 26/12/1892, il prit le commandement de la 6ième brigade d'infanteria. Il fut pensionné le 22/12/1896. Waver, Pierre (I9669)
 
231 Il succomba à la dysentérie. Reding, Louis Nicolas Ferdinand (I2619)
 
232 il y habitait une manifique maison Faure, Henri (I6009)
 
233 ill était également seigneur de la Hourière et de la Grande et la petite Bealerie de Belot, Claude Joseph marquis de Ferreux, signeur de La Mothe Saint-Loup (I750)
 
234 in 1574 uit de stad gebannen de Raet, Arend (I974)
 
235 in de kerk begraven Swiggers, Anna (I5203)
 
236 in de kerk begraven Van Der Auwera, Maria-Theresa (I865)
 
237 in de kerk begraven Van Boeckel, Michiel (I864)
 
238 in de NAvorser LVI p 655 noot 2 wordt ze Theodora van de Elft genoemd van der Saft, Margriet (I5513)
 
239 in dienst van Graaf Hendrik van den Berg; was jaren lang te Nijmegen gedeputeerde ter Staten van Gelderland wegens het kwartier van Zalt-Bommel de Raet, Aernt (I5504)
 
240 incertain Spinet, Albert (I15942)
 
241 Ingénieur des Mines (U.C.L.). Photographe. Membre du Conseil de Fabrique de l'église Saint-Remy à Gilly. Président du Comité Scolaire. Administrateur des Charbonnages du Centre de Jumet. Administrateur des Charbonnages de Maurage. Membre d'honneur de nombreuses sociétés photographiques belges et étrangères. Misonne, Léonard (I7861)
 
242 Ingénieur ECAM Chevalier de l'O. de la Couronne - Méd civ. 1ère
class e 
d'Hoop, Albert Paul Eugène Antoine M.J.G. (I6470)
 
243 At least one living or private individual is linked to this note - Details withheld. de ROSEN de BORGHAREN, Baron O.P.M.G. (I6903)
 
244 Jean-Louis Reding lui dédie da thèse de médecine en 1807 Rodenmacher, Henricus (I2299)
 
245 jong gestorven de Raet, Fredericus Bernardus (I5569)
 
246 jong gestorven de Raet, Willem (I5270)
 
247 kapitein de Raet, Oswald Willem (I5450)
 
248 Keizersbos werd in 1798 verkocht aan Arnold Jan-Baptist de Raedt. Deze liet de kerk en de conventsgebouwen onmiddelijk afbreken. Het huis van de proost richtte hij in tot landhuis. Na bewoond te zijn door zijn zoon Theodoor de Raedt werd het in 1875 verkocht aan Alexander Steegh. Tegenwoordig wordt het bewoond door de familie Boonen, en gebruikt als woonhuis en boerderij. de Raet van der Voort, Baron Arnold Jean Baptiste Ange (I858)
 
249 kinderloos gestorven de Raet, Cornelia Theodra Catharina (I5560)
 
250 Kinderloos gestorven Schott, Maria Cornelia (I5548)
 

      «Prev 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 14» Next»